Là où j’ai marché pieds nus, Mycènes, 2017

Impression sur plexiglas, objets trouvés sur l’île de Cythère
Paysage du Péloponnèse recréé d’après une photographie du site de Mycènes
Dimensions variables

3 500

Cette œuvre a été exposée au sein du Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines du Musée du Louvre en juin 2017 lors de l’exposition collective « S’inscrire puis s’effacer ».

L’artiste Katerina Charou décrit son œuvre en ces termes: « Dans certains sites historiques – peut être inconsciemment -, j’ai marché pieds nus. C’était comme si je voulais vraiment sentir le sol et avoir une relation immédiate, physique, sensorielle avec le paysage tel quel. En prenant ces lieux comme des points de repère, je recréais un paysage plus personnel. J’ai alors réalisé une série de pièces, en utilisant des photographies prises sur cette terre où j’étais pieds nus, des visions dans lesquelles je me suis sentie profondément enracinée. Je les augmentais de fragments (pierres, tessons), qui, insérés dans le processus de composition de l’image et de décomposition du site, me permettaient de créer des paysages utopiques».

L'artiste

Katerina Charou

Katerina Charou est née en 1990 à Athènes, en Grèce. En 2010, elle est entrée à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris (ENSBA) et a étudié aux côtés de Jean-Marc Bustamante et Werhner Bowens. En 2015, elle a obtenu avec mention son diplôme en arts plastiques et nouveaux médias. Elle a participé à des expositions collectives en France, en Équateur, aux États-Unis, au Maroc, en Serbie, à Chypre, en Turquie et en Grèce. Son travail a été présenté au Musée du Louvre lors de deux expositions collectives: « S’inscrire puis s’effacer » en juin 2017 et « Coups d’Eclats » plus récemment en mai 2022. Elle a également exposé au Château de Fontainebleau lors du Festival d’Histoire de l’Art (INHA) de 2018.

Depuis 2011, elle collabore avec le groupe théâtral oper (o) en tant que scénographe et artiste visuelle. Son dernier travail dans le domaine de l’opéra a été la création de la scénographie de l’opéra contemporain Orphée sur la scène de l’Opéra National du Fondation Stavros Niarchos.

En collaboration avec Sobering Galerie.

Oeuvres

Connexes

Le Tertre du Cronide, 2022

6 000

Les mains croisées, 2021

3 080

Main sur le sein, 2023

2 100

Fragment 01, 2021

2 800